LA GYMNOSOPHE > Presse  > Au sujet de Gilles Deleuze et Antonin Artaud, l’impossibilité de penser